21/04/2009

C'était...

 

 

ce dimancje

 

Cela me fait toujours bizarre lorsque je passe par la maison de mes parents.

J'avais 10 ans lorsqu'ils l'ont achetée.

J'adorais l'aspect sauvage du jardin et les rosiers sauvages qui fleurissaient devant la maison.

fond du jardin

Dans le fond du jardin, j'avais mon camp. J'y avais construit ma cabane, j'avais mon petit jardin.

le jardin

Le terrain est fort humide et j'ai le souvenir du jardin inondé et du plaisir que j'avais à aller « splatcher » dans l'eau ...

En été,lorsqu'il faisait bon, j'y plantais ma tente.



Le garage avait un grenier et j'y avais mon antre. J'y faisais toutes sortes d'expériences, ramenais des feuilles, de l'eau de l'étang , des insectes que j'observais au microscope.

Des affiches de cinéma décoraient mon local.


Il ne reste plus rien de tout cela sinon mes souvenirs.

la terrasse

Revoir le jardin, tout propre, le garage bien rangé ,la nouvelle terrasse..., oui, ça me fait bizarre; mais mes parents sont contents, c'est l'essentiel.

terrasse

La maison porte maintenant le nom du village dans lequel a vécu mon père: Russeignies.

Mais...comme ce village est passé en région flamande ...la maison s'appelle Rosenhaken.

La seule chose qui n'ait pas changé: les cerisiers du Japon dans la rue: ils sont toujours aussi beaux

 

les cerisiers du Japon

 

20:15 Écrit par Macédoine dans Clic...mes tites photos... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : macedoine |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.