20/08/2006

Zieverage?

J’allais oublier !

Figurez-vous que j’ai passé la soirée avec des amis- une très bonne soirée avec d’excellents amis – et que ceux-ci se sont mis dans la tête de me trouver l’âme sœur…, de me marier !

Bon, il faut savoir qu’en ce qui concerne le mariage, je suis vaccinée !

Maintenant, je n’ai pas du tout envie de terminer ma vie toute seule avec mes chats…

chat

Alors, finalement, l’idée n’était pas pour me déplaire.chat

Tout compte-fait, à partir des idées de ce soir, je rédigerai une annonce que je mettrai sur ce blog.

Evidemment, mon âme-sœur, l’amour de ma vie, je sais où elle est…et peut-être que via l’annonce elle me retrouvera !

chat

Qui sait ?

Mais si je cherche une compagne avec autant d’énergie que je mets dans la recherche d’un appartement, ça risque de durer longtemps.

Bon, ceci dit, à propos d’énergie, je ferais bien mieux  d’aller dormir !

Bonne nuit à tous

 

chat

02:56 Écrit par Macédoine dans amour...où ça? | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/07/2006

Que serais-je sans toi...?

Around Luzern

 

……

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre 
Que serais-je sans toi qu'un coeur au bois dormant 
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre 
Que serais-je sans toi que ce balbutiement.

Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes 
N'est-ce pas un sanglot que la déconvenue 
Une corde brisée aux doigts du guitariste 
Et pourtant je vous dis que le bonheur existe 
Ailleurs que dans le rêve, ailleurs que dans les nues. 
Terre, terre, voici ses rades inconnues. 

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre 
Que serais-je sans toi qu'un coeur au bois dormant 
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre 
Que serais-je sans toi que ce balbutiement. 

………….

Aragon

http://lapoesiequejaime.net/aragon.htm

 

 

Que vais-je devenir,

Sans Toi…

Me suis-je dis

Vais-je encore exister,

Me sera-t-il possible de vivre ?

 

Cheminer seule sur la route,

Est-ce possible ?

Me rejoindras-tu un jour, sur le chemin ?

A moins que ce ne soit moi,

Qui  recroise ta route…

 

Je devrai sans doute apprendre

A vivre sans Toi,

Avec Toi, au fond de moi,

Un moment, un an , un siècle…

 

Je vivrai lointaine et proche

A la fois

Et peut-être qu’un jour,

Il n’y aura plus en moi,

Qu’un tout petit souvenir de Toi

 

Je vivrai…

Brigitte

 

 

http://astrosurf.com/borealis/seb/new/

 

23:49 Écrit par Macédoine dans amour...où ça? | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |